25 mai 2017

Numéro 5 : exubérance de jasmin.

C'était une matinée à cueillir les fleurs de jasmin. La chaleur renforçait les senteurs. Les insectes butineurs étaient là bien avant moi. Le rosier et le jasmin enlacés embaumaient. Sainteté de grains d'instants où le Ciel et la Terre se mêlent.   Après l'Elévation et sa Félicité, retour dans l'antre de transformation, soit la cuisine.   Premier opus : Huile parfumée au jasmin. Pour tout le corps.   Mettre dans un bocal de verre clair, 100 g de fleurs de jasmin (pétales de roses, souci, lys, géranium... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 mai 2017

Inspirée par les Jiucai xianbing (galette fourrée aux ciboulettes chinoises) 韭菜馅饼 de Margot ZHANG.

  Jiucai xianbing (galette fourrée aux ciboulettes chinoises) 韭菜馅饼Manger ces xianbing me rappelle les vacances d'été de mon enfance, chez ma grand-mère, le déjeuner dans la petite cour, sous les toits des maisons anciennes de Pékin, en compagnie de ma cousine qui avait un an plus que moi.http://recetteschinoises.blogspot.fr Voilà le genre de recette qui rend toute chose. J'éprouve une grande émotion, sauf que : - je ne suis pas chinoise, - je n'ai pas de ciboulette, - je n'ai pas de porc chez moi (à moins que ?), - je... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 17:05 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,
20 avril 2017

Thé radine ou quoi ?

Radine ou simplement épicurienne. Anti-gaspi. Les trois à la fois. Forcément. C'est en lisant ce post de la Mercière Ambulante : Thé où ?Inventaire des thés EN SACHET consommés par Marie-France Dubromel " mercière ambulante ", dans des lieux divers. En cours, depuis 1991. Extraits 2016/2017 : PARIS, Café Paris-Beaubourg, le 10 03 2016 PARIS, Le Select, le 21 07 2016 PARIS, Café La Liberté, le 17 08 2016 PARIS, Palais de Tokyo,...http://mercerieambulante.typepad.com que je me suis rendue compte que je ne laissais pas non plus... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
19 avril 2017

Un carême sans fin (faim ?).

Depuis un certain temps, je me soumets à la soustraction volontairement et sans limite. Dans un premier temps, elle retire avec mon parfait accord. Puis, il y a quelque chose d'intrigant, d'inattendu qui prend la place, qui s'ajoute. De l'énergie, de l'enthousiasme, de la liberté, de la joie... Je ne saurais dire mais ça apporte de la différence, de la vivacité, du mouvement. On m'a toujours dit que pour devenir grande et belle, il fallait manger côtelettes et chapons, tartelettes et macarons. Et ne pas oublier le chocolat pour le... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 13:56 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 avril 2017

Risotto de quinoa - Navets crus/cuits.

Nous devions aller à la plage de la Source à Pornic. Puis, nous avons pensé que c'était le premier jour des vacances, que c'était la braderie et que le temps était exceptionnel. C'était trop. Nous avons décidé de rester ici au calme pour profiter de notre domaine et de Nantes désertée au profit de la mer. J'ai attrapé la botte de navets achetée hier, le bocal de quinoa, quelques échalotes, une poignée d'amandes, 4 ou 5 cuillerées à soupe de parmesan râpé, la bouteille d'huile d'olive. J'ai fait revenir mes échalotes dans un peu... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 08:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mars 2017

Pistou sans basilic mais avec huile d'olive.

Retour du marché avec une belle botte de radis. Souvent je nettoie les fanes pour les ajouter à une soupette d'herbes : par exemple - 2 pommes de terre, un peu d'épinards, quelques pousses d'orties et les fameuses fanes de radis. Très agréable pour un début de printemps un peu frisquet. Mais depuis hier, il fait bon alors je fais un pistou. Le mot provençal pistou vient du latin pistare : broyer. J'ai toujours cru que pistou voulait dire basilic, car quand j'étais enfant, le pistou c'était toujours avec le basilic (la soupe au pistou... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:35 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 mars 2017

Les Barbares. Le Cambronne - Nantes.

Je pousse la porte du restaurant et me trouve avalée par un sas de grands rideaux noirs qui s'enroulent autour de moi sous l'effet du courant d'air. Ils me rejettent dans la salle indifférente et surpeuplée. Je me stabilise quelques secondes. A peine mon souffle et ma verticalité repris, je me sens à nouveau dispersée par une force qui me pousse plus avant, presque sous le bar, me dégageant de la sphère stratégique. Deux couples de haute taille  qui me suivaient, prennent ma place tout en demandant une table pour déjeuner. Mon... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mars 2017

Détox déraisonnable.

Le dimanche d'avant le jour du printemps, s'offrir un ananas Victoria et une mangue mûrs, transportés par avion. C'est cher et c'est très vilain, mais qu'est ce que c'est bon !
Posté par christinegio à 11:56 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
14 mars 2017

Sorte de gressins parfumés au romarin.

Faire une pâte un peu collante (mélanger avec une cuillère - ne pas pétrir à la main) avec : - 125 g de farine de sarrasin - 125 g de farine de petit épeautre - 5 cuillerées à soupe d'huile d'olive - 1 cuillère à café de levure - 2 branches de romarin passées à la moulinette ou tout autre parfum : épices, graines de sésame, thym... - et de l'eau. Étaler entre 2 feuilles de papier sulfurisé au rouleau à pâtisserie. Découper à la roulette. Saler puis enfourner environ 20 minutes à 200°. Ils paraissent un peu rustiques... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:26 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mars 2017

Cuisine gastro minute.

Aller à Talensac chez Haude Paon acheter 4 coquilles St Jacques par personne. Les ouvrir. Trancher les coquilles dans l'assiette, les disposer artistiquement. Ajouter à discrétion huile de truffe et citron. J'avais des doutes quant à l'association huile de truffe (ou truffe pour les Fortunés) et bien ça se complète parfaitement : la truffe a beaucoup d'odeur et pas de goût, la coquille c'est l'inverse. Impeccable : d'abord la truffe puis la coquille sublimée. Ça matche ! Comme "ils" disent... Pour les courageux : récupérer les... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:37 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,