20 mai 2017

"Objets inanimés, avez-vous donc une âme - Qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ?"

"Ciao et bonne journée." Samedi, il part au garage. En lui disant au revoir, je pense que ma journée va être silencieuse, pleine, sans rupture. Pas de souffles, pas d'agitation. Seule, un plaisir indicible. Je vais pouvoir remettre inlassablement "Romy" - Julien Doré - et chanter très faux et très haut : Romy, Oh Romy Sei tu l’angelo spero Sei tu l’angelo spero Oh Romy, Oh Romy Sei tu l’angelo spero Sei tu l’angelo spero Je me retourne en fermant la porte. Ses tongs sont là. Réprobateurs, dans une surveillance active... ... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 mai 2017

Copine d'Alexandre Jollien.

Pour arrêter de ferrailler, Alexandre est parti vivre à Séoul, avec femme et enfants, pour apprendre auprès du Maître qu'il a choisi. Il écrit, médite, prie et s'occupe de sa famille. Il raconte ses efforts pour Être. Les Evangiles - le Zen. Confrontés à l'instant. L'instant qui le ramène au ras des pâquerettes. Il raconte le yoyo entre immanence et transcendance. Témoigne de ce dont il s'est déjà débarrassé pour s'encombrer de nouveau. Son passage obligé avant de pouvoir avancer nu. Odyssée superflue du début à la fin - mais... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
28 avril 2017

Rien de particulier.

C'était le jour de la Sainte Zita, patronne des employés de maison.
Posté par christinegio à 13:42 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
24 avril 2017

Vue à Berlin.

1 - Have a body. 2 - Go to the beach.   En même temps, ils n'ont pas la mer à Berlin !
Posté par christinegio à 11:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
21 avril 2017

Ce sera mon seul et unique post au sujet des élections.

J'ai reçu par la Poste 4  enveloppes brunes de grand format en papier recyclé, avec dedans les programmes des candidats aux élections. - les pages avec les portraits seront soigneusement déposées dans le sac municipal pour la déchèterie, - les petites feuilles blanches avec le nom des éligibles seront précautionneusement mises de côté pour constituer une réserve de papier pour noter  (les courses, les proportions d'une recette, un petit haïku, une idée pour un prochain post, l'adresse d'une maison d'hôtes, le nom d'un... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 13:13 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
18 avril 2017

Verts.

C'est presque l'heure du goûter. Voyons. Une tisane de fenouil pour le foie et ma soif. En allant chercher la tige, je suis médusée par le vert de la touffe. Tout d'un coup, je tangue - une faiblesse me saisit. Je suis aussi cueillie. Je secoue la tête et  me reprends, pressée et active. Tiens, je me souviens qu'il faut finir le pot de gelée de framboises de l'année dernière. Bientôt, fin juin, il y aura d'autres pots. Quelques tartines. La couleur crisse dans l'assiette. C'est trop. Malgré moi, je m'assois dans la véranda... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 16:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

10 avril 2017

Sensualité électrique.

"Vous êtes en triphasé. Vous devez passer en monophasé." Depuis 2006 - nous vivons en triphasé. C'est déraisonnable, aujourd'hui : un fil suffit plutôt que trois. Il me faut prendre rendez-vous pour qu'un électricien vienne changer les branchements du compteur électrique. J'ai parlé une demi-heure avec une charmante mais jeune fille qui avez du mal à comprendre mais nous y sommes arrivées. Elle m'a donné un rendez-vous téléphonique. C'était ce matin. C'est Alter qui a décroché. Il était au courant de l'affaire mais j'étais très... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mars 2017

Délation.

Lundi 10 h 30, la matinée est bien entamée ; nous prenons notre petit déjeuner. Sur la table, le portable d'Alter sonne. "C'est Maman." Yeux de merlan frit. "Bé, réponds." "Allo, Maman, on est en train de déjeuner. Mais, moi, je suis levé depuis longtemps. C'est Christine qui s'est réveillée tard." Oh, la face de faux-cul, de premier de la classe, de lèche-botte. J'entends dans le téléphone l'acidité de la réponse. Faut dire que j'irrite beaucoup Belle-Maman. Je me demande pourquoi. Réponse : "Moi, je n'ai pas arrêté depuis 8 h... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 17:46 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
17 mars 2017

Trois grains de sel.

Catherine est née le 30 Décembre 1904. Elle avait quatre frères et trois soeurs. Elle s'occupait de tout ce petit monde avec beaucoup de bonté, car c'était la fille aînée et que sa mère n'était pas très vaillante. Elle dansait dès qu'elle le pouvait. Elle avait reçu le don d'enlever le feu. Le feu c'était les brûlures, les insolations. Le soleil tapait fort dans cette région méditerranéenne et les gens travaillaient longtemps dans les champs. Elle mettait de l'eau à bouillir. Trois grains de sel. Une prière. L'eau dans la bassine.... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:19 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 mars 2017

Soirée nantaise 2 : On ne prête qu'aux riches.

Nous avons eu la chance de posséder un break BMW. Noire avec un intérieur cuir fauve. Comble du luxe, on appuyait sur un bouton et les fauteuils répandaient une douce chaleur pour le plus grand plaisir du postérieur et du dos. Depuis nous sommes dans le fichier client et de toutes les fêtes de présentation d'un nouveau modèle. Là, c'était pour la nouvelle Série 5, avec des options surréalistes : pilote automatique, créneau automatique... Une pure merveille. Là, ce n'est pas la Série 5. C'est le modèle haut de gamme... Nous... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,