23 juillet 2017

Maître Soba.

Taraudée par l'envie de faire des nouilles Soba (nouilles japonaises) entièrement à la farine de sarrasin, j'ai visionné une vidéo sur You Tube. Après, je me suis dit que je n'avais plus le temps d'arriver à un tel niveau avant de mourir et que je n'avais pas de manche à balai neuf. Donc, j'ai fait à ma façon, comme pour les pâtes fraîches au blé. J'ai pris 300 g de farine de sarrazin, 3 oeufs et un peu d'eau. J'ai pétri. J'ai sorti ma machine à pâte. C'est plus difficile qu'avec du blé car la pâte est plus cassante mais en... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:27 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 juillet 2017

Broder une serviette de toilette au point de croix - Exercice estival.

La grille était dans le numéro 122 du magazine Avantages de novembre 1998. Création Rozen Lucas pour DMC.
Posté par christinegio à 11:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 juillet 2017

Heureusement que je ne suis pas agent d'artiste.

Sur la longue liste des métiers que je ne pourrais jamais exercer, s'ajoute celui d'agent d'artiste. En particulier dans le domaine musical... En ce moment j'écoute Aldous Harding. Un peu en boucle. En fond musical. Je lis ce que l'on écrit sur elle. Ses deux albums... Tout en me disant : "Cette chanson Horizon, je la connais depuis longtemps. Mais où est-ce que j'ai pu l'entendre ?" Jusqu'à ce que je visionne cette vidéo :   Et là, j'ai su. Et la honte m'a submergée... C'était le 10 décembre 2016, au Lieu Unique à... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
20 juillet 2017

Caroubes - Mulberries et pâte de mûres.

J'ai lu quelque part que la poudre de caroube pouvait remplacer le cacao en poudre et que les mulberries (mûres) séchées contenaient des nutriments essentiels à la santé. Ces produits étaient présentés comme exotiques et extraordinaires... Cela m'a fait sourire. Je croise souvent sur ma route des caroubiers et des mûriers (ceux que les vers à soie adorent). Caroube tombée sur le trottoir près de chez moi. C'étaient ce même genre de gousse, qu'enfants, l'on cassait en deux pour racler, une sorte de caramel. Pauvre et mesuré. Cela... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 juillet 2017

Rougne.

Je me réjouissais d'avance : passer un moment avec Gummi et Kiddi, leurs pulls en jacquard, en Islande. Ici, c'était une belle soirée d'été, chaude et tranquille. Le blizzard ne pouvait pas m'atteindre. Béliers en DVD. Les images montrent une vie simple, silencieuse, détachée. Parfois drôle. Le rythme est plaisant. Tout est net. Rien n'encombre. Le réalisateur nous emmène dans une fresque blanche et attentive. Les détails sont soignés, jusqu'à ressentir une grande harmonie entre les lieux, les bêtes et les gens. Ils... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:09 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juillet 2017

Loin de la sagesse.

Quelque chose de frontal. Je ne sais pas d'où vient cette litanie - sûrement très loin dans le temps et l'espace.    
Posté par christinegio à 14:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 juillet 2017

Hou-Hou- Sauge.

Il me fallait tailler la sauge envahissante du jardin. Pas la sauge sclarée, annuelle qui se ressème toute seule et qui sent une forte odeur de weed. Qui m'enchante lorsque je vais étendre le linge. Non, la classique celle que l'on rajoute pour faire cuire les pois-chiches. Celle qui, en tisane, adoucit les femmes. Sur le marché de la Bernerie, au milieu de tout un tas de choses hétéroclites, j'avais vu de petits bouquets de sauge séchée et j'avais demandé à la marchande à quoi, cela servait. A voix basse, dans l'oreille, elle... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:33 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
13 juillet 2017

Le restaurant du Musée des Arts, le Totum et 2 tickets de bus.

J'ai rendez-vous à midi avec Hélène pour tester le nouveau restaurant du Musée des Arts à Nantes. Midi pile, car on ne peut pas réserver et comme c'est Eric Guérin, cuisinier de la région, qui supervise l'équipe en cuisine, qu'il y a eu beaucoup de battage publicitaire, on se doute bien qu'il va y avoir du monde. Nous nous dirigeons vers le lieu à pas menus, décontractées et bavardes. Sur la dernière ligne droite, nous nous faisons doubler par 3 personnes imposantes et décidées qui se dirigent d'autorité vers la dernière table libre. ... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:08 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juillet 2017

Francis Ponge préférait la figue sèche à la figue fraîche.

Moi non ! Dans Comment une figue de paroles et pourquoi, Francis Ponge épuise tout ce qu'il peut écrire sur la figue. Ça dure des pages et des pages, des plombes et des plombes, des jours et des jours. Quelle patience ! Des tentatives, des annotations, des ratures, des définitions... Il reprend inlassablement les mêmes mots (ou presque) et les retourne dans tous les sens. A chacun ses vices... "La figue (fraîche)" "Mais j'avoue que la figue (fraîche) me dégoûte un peu : Il y a là, dans une forme beaucoup plus commune (simpliste... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 17:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
11 juillet 2017

Insipides anecdotes.

Sur ma table de chevet, j'avais un certain nombre de romans que j'avais pris à la médiathèque comme un butin : les 3 derniers d'Elisabeth Georges, 2 de Tracy Chevalier. Je les avais attendus longtemps. Je les ai dévorés les uns après les autres. Il m'en restait un petit blanc, insignifiant que j'avais emprunté juste pour le titre Petit traité de désinvolture . Je place la désinvolture en grande estime. Elle peut sauver un instant crispé. J'en appelle à la désinvolture ! - EGO ChristinegioPrendre le repas ensemble. Trois fois par... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,