03 janvier 2017

L'avion est cassé.

"L'avion est cassé. Nous allons avoir du retard." Nous entendons ces mots alors que nous sommes tous plus ou moins affalés par terre, entassés comme les bagages, appuyés sur l'autre ou sur la paroi vitrée du couloir menant à l'appareil. Beaucoup avaient leur smartphone, certains des livres. Les enfants étaient plutôt calmes - gavés. Il y a même un chien d'aveugle et son maître, en tête de la queue. Devant moi, un jeune homme commence à lire un livre de poche tout neuf Victor Hugo - Le Livre des Tables - Les séances spirites de... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 10:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

02 janvier 2017

Couvercle.

Le givre pur, étincelant, habillant les arbres a disparu. Ils sont foncés et immobiles. Comme morts. Le ciel est d'un blanc de gouache appliqué en couches épaisses. Un blanc de plomb opaque strié d'un peu de noir. Un ciel d'ici et maintenant, sans rien d'autre. Ni impatience, ni attente d'aucune sorte. Exercice de style d'une sobriété toute japonaise.  Je me souviens d'autres cieux, près du Régina. Ouverts. Mon âme n'est pas la même... Elle murmure, toute à son repos.
Posté par christinegio à 17:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
30 décembre 2016

Promenade des Anglais, avec des chaussettes jaunes.

Posté par christinegio à 14:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
29 décembre 2016

De tendres souvenirs.

J'avais rendez vous avec Martin, sur les escaliers de la gare du Sud, place de la Libé, pas loin de la Villa Thiole, pour parler de Lionel. J'avais ma veste verte pour qu'il me retrouve. Lionel était comme un frère pour lui. Nous, nous étions au lycée ensemble. Après, il revenait régulièrement dans ma vie agitée et distraite pour de courts moments de rires et de partage. Toujours délicat. Tranquille et rare. Là, j'avais très envie que Martin me le raconte car depuis quelque temps, me revenaient, ses phrases, ses rires et ses... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 10:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 novembre 2016

Cure détox et shooting.

Quand on est à bout de force à la fin de l'automne - quoi de mieux que des vitamines, du calme et des mises en scène. Pour aborder l'hiver avec les jours roses. Une petite cure entre filles - chez Soi. La Coquette s'amuse - la Sérieuse aime. Une, d'un côté de l'objectif, l'Autre derrière. Faire de sa Maison un espace de jeu. La saison s'y prête à merveille.      
Posté par christinegio à 17:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 septembre 2016

Périple - 8 - Aventure culinaire - La blette et le pruneau.

Vigouroux. C'est le 1er août, j'ai 8 ans et demi. Nous arrivons en famille pour un mois de vacances. Une belle soirée d'été. Madame Domergue nous accueille sans façon dans son bistrot-restau. Un comptoir pour servir le petit blanc et des tables de bois ordinaire sans nappe pour le restaurant. A la bonne franquette. Je me souviens encore de son énergie et de sa gentillesse. Nous étions les seuls convives dans la grande salle. Pour le premier soir, au menu chou farci et belle salade du jardin. Je ne me souviens plus du dessert mais ce... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 10:06 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 septembre 2016

Périple - 7 - La journée du vert.

On a fait la fête à Malbo, avec les Auvergnats de Paris. C'était le Pé d'Andel. Tout d'abord le vide-grenier : une nappe d'un vert épinard de toute beauté et un objet décoratif pour mettre des choses dedans... Puis, une joyeuse messe dans la petite église du village. Le curé arrive pile à l'heure. Il a revêtu une chasuble toute brodée d'or du même vert que la nappe que je venais d'acheter quelques minutes avant ! Restait-il du tissu à la ménagère couturière et pieuse ? Il est en pleine forme ; il évoque Kinshasa, sa ville natale,... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 18:32 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 septembre 2016

Périple - 6 - Contempler, flâner, se tremper les pieds.

Faire comme le sous-préfet aux champs, s'allonger dans l'herbe auprès d'un ruisseau et laisser l'esprit plonger dans l'eau vive. Observer les fleurs d'ortie exhaler le pollen en une petite fumée démoniaque, à chaque souffle de vent. Se rendre compte que de l'autres côté il y a quelques framboises mûres. Entendre le ruisseau et se dire qu'aucune création musicale ne peut rivaliser avec ces sonorités. Voir d'un coup Alter se lever car il s'est assis sur une fourmilière ; les insectes dérangés et affolés ont envahi et piqué son... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 septembre 2016

Périple - 5 - La vallée aux mille cascades.

C'est à l'office du tourisme de Pierrefort que l'on a eu les coordonnées de Louis et Élise, à Lustrande. Un ancien hôtel transformé en chambres d'hôtes au fond de la vallée de Brezons. Une maison simple, accueillante et là depuis toujours. Le couple a vécu là s'occupant de l'hôtel, du bar et du restaurant. Un point de vie dans cette vallée encaissée et silencieuse. Loulou vendait aussi de l'essence, faisait le taxi et les transports scolaires (quand les hivers étaient très froids et débordants de neige). Tout est soigné et lumineux.... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 septembre 2016

Périple - 4 - Un départ précipité et inattendu.

Nos vacances devaient se poursuivre là.   J'avais réservé en d'avril cette chambre parfaite pour 6 nuits, près de Vic sur Cère dans le Cantal. De temps en temps, j'allais sur le site pour me réjouir par avance du plaisir que j'aurais à me reposer et lire dans ces lieux. Sans parler des longues promenades dans cette région de montagnes douces, de la dégustation de la truffade, de l'aligot, du jambon de pays... (je suis végétalienne très très flexible !). Lorsque nous sommes arrivés le soir, après une route fatigante,... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:48 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,