07 janvier 2016

Penser beaucoup à lui et avoir très envie de le revoir.

Surtout lorsqu'il prend des vacances. Au bord de la mer.  Celui qui raccroche inlassablement la guimauve du vendeur de glaces. Le danseur aux espadrilles. Une silhouette, une présence que seuls les chiens et les enfants remarquent. Ses mouvements sont syncopés. Ses vêtements donnent de la fluidité, de la douceur à ses gestes retenus. Il ne parle pas, ne sourit pas car il a une pipe dans sa bouche. Il s'est extirpé du rêve des autres pour vivre ce qui est. Chaque jour est nouveau. Il n'a pas d'à priori. Heureusement, car les... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 10:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,