18 août 2015

J'en appelle à la désinvolture !

Prendre le repas ensemble. Trois fois par jour. On bavarde, on rêvasse, on mastique, on savoure, on s'ennuie. Tout d'un coup, hier, je me suis impatientée. Une impatience vive. Impossible de réfréner cette irritation qui a pris toute la place. Plus rien d'autre n'existait. Une irruption. Un volcan. Mon esprit n'était plus capable de globalisation mais se fixait sur un détail. Le moindre petit nerf vrillé - crispation de la rétine - respiration bloquée. "Arrête de prendre ta fourchette comme un plouc. Une fourchette ça ne se tient... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :