28 octobre 2017

Chez Dior, les femmes sont des fleurs dans un jardin luxuriant.

ETRE apparition dans un jardin d'ombre... satin hibiscus et tubéreuse. ETRE tulipe modeste et frémissante en organza de soie. Collection Automne Hiver 2010- Robe en organza peint - John Galliano. Collection Automne Hiver 2010- Robe en mohair et organza - John Galliano. Collection Automne Hiver 2010- Veste en lainage - Jupe en taffetas brodé - John Galliano. ETRE ombre, clarté, papiers découpés ou trait de crayon, sur toile blanche. ETRE désaltérée par une ondée de paillettes d'or. Brocart, faille de soie,... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 10:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 octobre 2017

L'Institut du Monde Arabe - Les tissus d'Orient / St Théodore, ce héros...

S'arrêter sur des morceaux d'étoffes appelées chafarcanis qui sont des cotonnades populaires importées d'Orient vers Marseille dès le XVIème siècle. Avant l'arrivée de cette étoffe, on s'habillait avec du chanvre plus rêche que cette toile à la trame souple, robuste et pas chère . Pour les plus riches, elle devient piqué de Marseille ou doublure. La Grande Peste de 1720 serait arrivée à Marseille par le bateau le Grand Saint Antoine qui transportait ces toiles. La culture de la garance servant à la production des chafarcanis a été... [Lire la suite]
26 octobre 2017

Malmenée par David H. puis apaisée.

Combien de temps avons nous poireauté sous la pluie sur le parvis de Beaubourg, devant la garde-robe, sur la coursive ? Je ne sais pas mais mes jambes le savaient. Mon estomac commençait à grogner, surtout que pour tromper l'attente nous parlions de restaurants... Ma bouche était sèche. Nous étions loin d'être seules à nous engouffrer dans ces vastes pièces d'exposition à la mesure des toiles gigantesques d'Hockney. La visibilité des peintures étaient réduite malgré leur taille impressionnante. C'était la fin de la journée et tout... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 octobre 2017

Soigner le mal par le mal : Paris pour quelques instants.

Dès mon retour de Santorin, le syndrome de Stendhal s'abattait sur moi me laissant dans un grand état d'hébétude. J'avais subi un choc esthétique violent lors de mon Odyssée, dans les Cyclades. Comme lui (enfin à Fira, pas à Florence, mais c'est presque pareil) : « J'étais dans une sorte d'extase, par l'idée d'être à Florence, et le voisinage des grands hommes dont je venais de voir les tombeaux. Absorbé dans la contemplation de la beauté sublime, je la voyais de près, je la touchais pour ainsi dire. J'étais arrivé à ce point... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 18:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,