09 juillet 2016

Un petit marché - champignons et autres.

Découvrir par hasard un petit marché peut-être avec des vrais amstellodamois. On ne sait jamais. Le marchand de gauffres. Celui là les vend refroidies et empaquetées. J'ai testé la gauffre faite minute, tiède avec du caramel et du chocolat dessus, sur une moitié. C'est écoeurant et j'ai eu mal au ventre... Le harang saur. Réservé aux spécialistes... Le champignon dans toute sa diversité. Une jolie idée : un bout de ficelle, quelques petites fioles, de l'eau, des fleurs des champs. Assortir sa casquette et son... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 09:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 juillet 2016

Gastronomie amstellodamoise et autres.

En gros, ce qu'ils aiment !   Ce que moi, j'ai testé et aimé  : Van't Spit - Restaurant de poulets à la broche. 2 adresses : - Frans Halsstraat 42 - De Clercqstraat 95.  Simplissime mais efficace : dans des écuelles en émail blanc bordé de bleu un demi poulet avec accompagnement au choix : frites, épis de maïs grillé, légumes. Servi avec des sauces classiques, du commerce. Jolie déco. Le poulet est moelleux et la peau bien grillée avec un bon goût.   Van 't SpitMensen raken steeds meer... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 14:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
07 juillet 2016

Grand écart - Stagiaire à Amsterdam.

Un cabinet d'avocats d'affaires spécialisés dans l'arbitrage international à Amsterdam. Près du Canal des Seigneurs, situé dans la Courbe d'or. Au XVIIème, c'était déjà là que les Gouverneurs de la Compagnie des Indes Orientales s'enrichissaient avec les marchandises du monde oriental. Elle y passera 4 mois  pour rédiger son mémoire de fin d'études. Soit : Être auprès d'hommes brillants, ambitieux et misogynes qui travaillent comme des forcenés depuis leur plus jeune âge. Ils portent le costume sombre, la chemise bleue comme... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 17:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 juin 2016

Vitpris m'a sauvé. Pâte de framboises - le retour.

Après avoir bien bataillé, j'ai résolu l'affaire pâte de framboises. - 1 780 kg de jus de framboises cuit (sans les pépins). - 2 kg de sucre. Les framboises du jardin étant tellement acides cette année que j'ai fait un peu plus que le tant pour tant. - 5 sachets de vitpris. C'est de la triche. Mais sans ça je ne m'en sortais pas. Ils contiennent seulement 18 % de pectine de fruits. Le reste c'et dextrose, maltose, glucose and so on. Ce n'est pas la fête du bio. Mais, cette pâte de framboises me servira pour mes tartes, mes... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 juin 2016

Devenir collectionneuse d'assiettes subrepticement.

Hier, revenir des 3 vide-greniers avec des assiettes à dessert. C'est une véritable addiction. Il n'y a définitivement rien à faire. J'espère juste que mes filles en voudront quelques unes. Céramique Rosenthal peinte à la main. Le plat. Elles sont dans le même style qu'une autre série que j'avais chinée l'été dernier. Ces dessins de fruit me remplissent de joie !  
Posté par christinegio à 11:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juin 2016

Cuisiner me détend. Pâte de framboises.

Première récolte de framboises. Les fruits sont gros et plutôt acides. Elles ont eu beaucoup d'eau et ont manqué de soleil (il n'y a pas qu'elles !). Peu importe, ramasser les premiers fruits est toujours une joie. Je veux faire de la pâte de framboise. Je prends une recette avec de l'agar-agar : 4 g pour 220 g de jus et 220 g de sucre. Je fais tout comme ils disent : faire cuire les fruits, passer au chinois pour retirer les pépins, refaire cuire 10 minutes, rajouter l'agar-agar, refaire cuire 10 minutes et verser dans des petits... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 juin 2016

Il lui a encore manqué une pelote.

Je tricote avec de la laine chinée (je veux dire... d'occas) ou récupérée de vieux pulls détricotés. Ça ne fait peut-être pas glamour mais il faut laisser  les préjugés. Les contraintes amènent à une créativité intéressante. Le résultat est toujours singulier et inattendu... C'est aussi excitant car jusqu'au dernier moment on ne sait pas jusqu'où cela va nous mener. J'avais trouvé pour 5 euros, 10 pelotes d'une laine très douce, d'une couleur subtile et nuancée. Pour qui sait voir la subtilité des teintes,  ce n'est pas... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juin 2016

Simplicité de pêches. Un goûter luxueux.

Quelques pêches bien mûres coupées en morceau, une cuillère à soupe de sucre roux, quelques feuilles de verveine fraîche, une casserole. L'oublier sur le petit feu. Mais quand même tourner avec une cuillère en bois de temps en temps. Tout dévorer même les feuilles aromatiques. Utiliser une cuillère à soupe. Rien d'autre surtout pas un petit biscuit.
Posté par christinegio à 09:27 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
22 juin 2016

Shampoing au lierre tout frais et bien vert.

J'avais envie de remplacer le rhassoul pour me laver les cheveux avec une plante lavante. Le rhassoul est une argile saponifère. Il est exporté d'Afrique du Nord. Il a une empreinte carbone élevé. Comme la demande explose, son prix a beaucoup augmenté et cela démunit les populations qui en profitaient alors qu'il était très bon marché. En France, on trouve la saponaire et le lierre commun qui ont des propriétés lavantes. Bingo ! On trouve du lierre n'importe où. Dans mon jardin, je n'arrête pas de le contenir pour qu'il... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 16:13 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juin 2016

Timbrée.

L'heure est au désencombrement des caves et des greniers. Normal, il paraît que hier c'était le printemps et qu'aujourd'hui, c'est pile l'été. On ouvre la maison. Rire est le propre de l'homme. Trier aussi. D'ailleurs, les deux mots sont presque des anagrammes. Il faut avoir un cerveau à plusieurs étages pour trier. Les animaux n'ont rien à choisir, ils ne gardent rien, les bienheureux. L'homme encombre son futur en empilant à l'infini son passé. Moi, j'empile grave car ça peut toujours servir et puis l'attachement. Ah !... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 10:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,