06 novembre 2016

Une belle paire de rames.

Elles m'attendent dans l'atelier. Elles ont besoin d'être revernies pour effacer les traces d'enduit. Mais en parallèle, je sens l'engourdissement arriver. Le repli sur le minuscule. Une nonchalance absolue. Ça traînaille, ça s'étire. Je me gave d'histoires sans attendre le soir. Je relis celle d'Hakuin racontée par Christiane Singer Histoire d'âme, Albin Michel p.97. "Hakuin est moine depuis l'âge de quinze ans. Après des années d'interrogations et de souffrances multiples, son errance l'amène au temple de Soinji (...) Hakuin ne... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 14:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

03 novembre 2016

Michel Angot raconte.

Je viens d'écouter cette histoire, dans les Nouveaux Chemins de la Connaissance sur France Culture - le 20 octobre 2016 - Le sport, un exercice spirituel ? Aux origines du yoga-sûtra. L'armée du Roi Rama, incarnation de Vishnu, Dieu sur terre, a pour ordre de construire un pont pour rejoindre l'île où est prisonnière la belle Sitta, l'épouse du Roi. L'armée est composée de singes et d'ours. Ils sont puissants mais il faut aller vite et faire tenir les pierres. Ils murmurent le nom de Rama en travaillant. L'ouvrage avance vite et... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 octobre 2016

Pincement au coeur.

A peine plus de 20 ans, un amoureux transi, un travail intéressant avec un patron charmant, au soleil : une vie rêvée. Et pourtant, mon corps avait des fièvres, des rages, des gratouillis. Un coup les sinus ou la gorge, les oreilles (souvent), des boutons, des fatigues dignes de la Dame aux Camélias... Illogique et pourtant réel. La vie me souriait ; ma physiologie tiraillait. Elisabeth m'a donné les coordonnées de son médecin : un homéopathe uniciste. Chez lui, c'était différent. Il n'avait pas de secrétaire et répondait lui-même... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 14:41 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 octobre 2016

Aller de Soi.

En sortant de la Ressourcerie de l'Ile, j'étais déçue. J'avais essayé un manteau noir ancien fait d'un joli tissu, une jolie coupe mais beaucoup trop cher, un chouillat trop petit et surtout la doublure en très mauvais état à refaire. La caissière n'a pas voulu diminuer le prix, alors je l'ai laissé. Le dépit m'envahissait. J'ai quand même senti un regard appuyé. Et vu son gros sac lourd, plein de marchandises cliquetantes et les deux gros coussins rouges encombrants. Voilà une jeune femme qui s'est laissée débordée par ses envies.... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:20 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 octobre 2016

Ils disposent sans vergogne de nos corps.

  Le film calme et puissant The Constant Gardener - 2005, hier soir sur Arte. Il raconte le pouvoir sans limite des laboratoires pharmaceutiques aidés par les autorités corrompues qui manipule les populations défavorisées Africaines pour leur protocole d'essais thérapeutiques. La machine infernale broie les associations humanitaires qui dénoncent leurs agissements.  Ce labo a pour devise : The World is our clinic. 2016 - Ils ont parfaitement réussi. L'Occident est un hôpital géant ; les populations, des êtres en... [Lire la suite]
15 octobre 2016

Soyons des aristocrates...

Je viens de finir le gros roman d'Anna Gavalda La consolante. A la page 482, une citation d'E.M.Forster m'a beaucoup plu. E.M Forster est un romancier anglais. James Ivory, le réalisateur, a mis en image 3 de ses romans : Maurice, Chambre avec vue et Retour à Howards End. Forster écrit des histoires qui me plaisent. "I believe in aristocracy, though... Et pourtant, je crois en l'aristocratie. Si le mot est exact et si un Démocrate peut l'employer. Non pas à une aristocratie de pouvoir basée sur le rang et l'influence, mais à celle... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:56 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 octobre 2016

N'y être pour personne.

Tous les 3 ou 4 mois, mon corps me demande quelques jours de repos total. J'ai le temps de m'y préparer. Je sens comme un dédoublement. Un manque de fluidité. Une présence en pointillé. Quelque chose de vague et de légèrement nauséeux. Je sens mes os et mes dents de façon étrange. "Je me demande si demain je serais en état de me lever !" Dans la nuit, une brume épaisse se diffuse dans le côté gauche de mon crâne. Des petites séquences électriques me réveillent. Le thermostat se dérègle. Je ne suis plus sous des latitudes tempérées. Je... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:19 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 septembre 2016

Ne rien faire.

Se la couler douce, Ecouter le temps passer, le silence dedans, Rien ne se trouble.
Posté par christinegio à 18:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 septembre 2016

Beau comme du Rimbaud - la fashion week sur Arte selon Loïc Privent.

Catherine Deneuve lit des phrases entendues lors des défilés. Subtil. C'est pas beige, c'est blanc nature. Tu dis pas bloggeuse, tu dis créatrice de contenus. Tu dis pas chiant tu dis sublime. Tu dis pas rose du dis grenadine clair. C'est quoi le protocole quand tu vois quelqu'un qui débarque avec un nouveau né, tu félicites, tu dis rien ? Tu dis rien. C'est noir, non, c'est merle. Tu dis pas répétitif, tu dis fidèle à l'ADN de la raison. Tu dis pas pouffe, tu dis libre. C'est pas blanc, c'est plâtre. Tu dis pas méchanceté,... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 septembre 2016

Elles sont toutes les deux là.

Je savoure chaque goutte d'instant.
Posté par christinegio à 10:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,