31 juillet 2016

La confiance du petit matin.

Mon subconscient entend dans l'office une mâchoire impatiente qui déchiquette les croquettes. Bruits dans la gamelle en plastique. Je fais presque surface. Parfois un miaulement las. Petits couinements de parquet. Puis, en diagonale, une bombe déboule sur le lit, dans la pénombre, vers moi. Joie et délices. Elle se laisse tomber comme un sac contre mon flanc. Je sais qu'elle est épuisée car elle a fait la folle toute la nuit. Elle connaît tous les secrets du quartier. Elle en profite. Elle a juste le temps de faire une courte toilette... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 13:52 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

25 juillet 2016

L'illumination, c'est pour quand ?

Je sais pas vous mais moi, j'ai parfois l'impression d'être un bureau de renseignements. Lorsque l'on s'adresse à moi, c'est souvent pour me poser une question. Pour savoir comment je vais (99 % des fois c'est juste une question polie). Digression : la question : "Comment allez vous ?" était une question posée par le médecin pour savoir comment son patient allait à la selle. Question primordiale qui est passée du cabinet (?) médical à la rue et au quotidien. C'est dire l'importance de la chose.   Moi, je déclenche la question.... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 10:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 juillet 2016

Malade de peur.

Mais qu'est ce qu'elle a la chatte ? Tu trouves pas qu'elle est bizarre depuis avant-hier : elle court partout, monte, descend les escaliers à fond, ne tient pas en place, renifle, est parcourue de frissons, dort beaucoup moins longtemps, se cache, miaule plaintivement, gigote et quand elle s'endort sur notre lit, entre nous, elle se lève brusquement et prend la fuite... Je ne la reconnais plus. Check up : elle mange normalement, a le bout du nez humide et frais, a un beau pelage, est tout sauf immobile. Hypothèses : - elle a des... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 17:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 juillet 2016

Jaune.

Une procession dense de silhouettes attentives et silencieuses. Au ralenti. Un déplacement régulier et rythmé. Une ondulation de corps. Au mur, des étendues  de magma striées de lignes puissantes et souples, s'enroulant et se déroulant. Des surfaces vastes, toujours vastes et profondes se transformant en univers. Des espaces autonomes se métamorphosant en regards, fleurs, lieux, chaises, lits... Faits d'une sève irrésistible et collante. Une résine chatoyante et changeante qui convulse, qui s'expanse. Le sol se dérobe forcément.... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 juillet 2016

Ne pas savoir et même pas chercher à savoir.

Aujourd'hui, il me semble que c'est le bon jour pour recopier ce texte de Charlie Chaplin. "Le jour où je me suis aimé pour de vrai" Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai compris qu'en toutes circonstances, j'étais à la bonne place, au bon moment. Et alors, j'ai pu me      relaxer. Aujourd'hui je sais que celle s'appelle ... l'Estime de soi. Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle n'étaient rien d'autre qu'un signal lorsque je... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 16:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juillet 2016

Miscellanées amstellodamoises : le vélo, les tulipes et mantras.

C'est bien connu faire du vélo est une seconde nature pour les hollandais. Par tradition, le vélo est noir, bien lourd, grand. Lorsqu'ils pédalent, ils sont  assis comme sur une chaise, foncent, ne s'occupent de personne et peuvent percuter, heureusement sans gravité un touriste qui a le nez en l'air ou qui traverse sans regarder. On peut penser que les vélos sont la peste de la ville mais c'est grâce à eux que l'air est plutôt pur. La selle de vélo devient un support publicitaire et la sonnette, un accessoire indispensable et... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 14:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juillet 2016

Une entrée pour le Rijks Museum. Amsterdam

Le billet d'entrée est valable 3 heures. C'est peu pour la vastitude du Rijks (prononcer "Reïkx" ou quelque chose comme ça - je pense que je ne saurais jamais le prononcer correctement - je n'ai pas su pendant toute la durée de mon séjour). Je me dirige vers l'essentiel. La ronde de nuit de Rembrandt, MOI, La Laitière de Vermeer : aventure trichotomique... Les deux tableaux peints au même siècle : le 17ème. Bien sûr, la majorité des touristes fait comme moi. Nous nous agglutinons devant les 2 merveilles : les classes... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juillet 2016

Penone en attendant Rembrandt et Veermer. Jardins du Rijks - Amsterdam

Avoir deux heures devant soi - rester dehors car l'air est espiègle. Frais et humide juste ce qu'il faut pour faire de beaux cheveux et une peau douce. Entre deux averses. Prolixes mais tièdes.  Enfin, au début. Profiter d'un bac de bois sec et des jeux d'eau de la fontaine. Un jeune père s'assoit sur l'autre banc. Il pose son fils de huit mois, à côté qui suçote un quartier de pomme. L'enfant est stable. Son dos est droit ; il n'utilise pas le dossier du banc. Immédiatement, il est captivé par la fontaine. Distraitement, le... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 13:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juillet 2016

Un petit marché - champignons et autres.

Découvrir par hasard un petit marché peut-être avec des vrais amstellodamois. On ne sait jamais. Le marchand de gauffres. Celui là les vend refroidies et empaquetées. J'ai testé la gauffre faite minute, tiède avec du caramel et du chocolat dessus, sur une moitié. C'est écoeurant et j'ai eu mal au ventre... Le harang saur. Réservé aux spécialistes... Le champignon dans toute sa diversité. Une jolie idée : un bout de ficelle, quelques petites fioles, de l'eau, des fleurs des champs. Assortir sa casquette et son... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 09:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 juillet 2016

Grand écart - Stagiaire à Amsterdam.

Un cabinet d'avocats d'affaires spécialisés dans l'arbitrage international à Amsterdam. Près du Canal des Seigneurs, situé dans la Courbe d'or. Au XVIIème, c'était déjà là que les Gouverneurs de la Compagnie des Indes Orientales s'enrichissaient avec les marchandises du monde oriental. Elle y passera 4 mois  pour rédiger son mémoire de fin d'études. Soit : Être auprès d'hommes brillants, ambitieux et misogynes qui travaillent comme des forcenés depuis leur plus jeune âge. Ils portent le costume sombre, la chemise bleue comme... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 17:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,