14 juillet 2016

Miscellanées amstellodamoises : le vélo, les tulipes et mantras.

C'est bien connu faire du vélo est une seconde nature pour les hollandais. Par tradition, le vélo est noir, bien lourd, grand. Lorsqu'ils pédalent, ils sont  assis comme sur une chaise, foncent, ne s'occupent de personne et peuvent percuter, heureusement sans gravité un touriste qui a le nez en l'air ou qui traverse sans regarder. On peut penser que les vélos sont la peste de la ville mais c'est grâce à eux que l'air est plutôt pur. La selle de vélo devient un support publicitaire et la sonnette, un accessoire indispensable et... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 14:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juillet 2016

Une entrée pour le Rijks Museum. Amsterdam

Le billet d'entrée est valable 3 heures. C'est peu pour la vastitude du Rijks (prononcer "Reïkx" ou quelque chose comme ça - je pense que je ne saurais jamais le prononcer correctement - je n'ai pas su pendant toute la durée de mon séjour). Je me dirige vers l'essentiel. La ronde de nuit de Rembrandt, MOI, La Laitière de Vermeer : aventure trichotomique... Les deux tableaux peints au même siècle : le 17ème. Bien sûr, la majorité des touristes fait comme moi. Nous nous agglutinons devant les 2 merveilles : les classes... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juillet 2016

Penone en attendant Rembrandt et Veermer. Jardins du Rijks - Amsterdam

Avoir deux heures devant soi - rester dehors car l'air est espiègle. Frais et humide juste ce qu'il faut pour faire de beaux cheveux et une peau douce. Entre deux averses. Prolixes mais tièdes.  Enfin, au début. Profiter d'un bac de bois sec et des jeux d'eau de la fontaine. Un jeune père s'assoit sur l'autre banc. Il pose son fils de huit mois, à côté qui suçote un quartier de pomme. L'enfant est stable. Son dos est droit ; il n'utilise pas le dossier du banc. Immédiatement, il est captivé par la fontaine. Distraitement, le... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 13:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juillet 2016

Un petit marché - champignons et autres.

Découvrir par hasard un petit marché peut-être avec des vrais amstellodamois. On ne sait jamais. Le marchand de gauffres. Celui là les vend refroidies et empaquetées. J'ai testé la gauffre faite minute, tiède avec du caramel et du chocolat dessus, sur une moitié. C'est écoeurant et j'ai eu mal au ventre... Le harang saur. Réservé aux spécialistes... Le champignon dans toute sa diversité. Une jolie idée : un bout de ficelle, quelques petites fioles, de l'eau, des fleurs des champs. Assortir sa casquette et son... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 09:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 juillet 2016

Grand écart - Stagiaire à Amsterdam.

Un cabinet d'avocats d'affaires spécialisés dans l'arbitrage international à Amsterdam. Près du Canal des Seigneurs, situé dans la Courbe d'or. Au XVIIème, c'était déjà là que les Gouverneurs de la Compagnie des Indes Orientales s'enrichissaient avec les marchandises du monde oriental. Elle y passera 4 mois  pour rédiger son mémoire de fin d'études. Soit : Être auprès d'hommes brillants, ambitieux et misogynes qui travaillent comme des forcenés depuis leur plus jeune âge. Ils portent le costume sombre, la chemise bleue comme... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 17:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juin 2016

Vertige.

Diluée dans les branches souples  de mon jardin privé. Réaliser que toute une vie suffirait à peine (et c'est pas sûr !) à connaître tous les insectes qui vivent là : dessus, dessous. Perte de vue. L'esprit profite de l'échappée belle.
Posté par christinegio à 09:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

16 juin 2016

Dossiers d'immigration. Ôh, déception amère...

Le point d'orgue de mes recherches généalogiques seraient les deux dossiers de naturalisation, de mes arrières-grands parents maternels et de mes grands-parents paternels. Les dossier de naturalisation dans la généalogie sont des merveilles car ils sont bourrés de renseignements sur les parents et collatéraux, sur les métiers, sur l'adresse, la moralité ... au moment de l'arrivée en France. Pour les demandes faites après 1930, les dossiers sont archivés aux Archives Nationales de Fontainebleau. Il y a un protocole bien précis pour en... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 juin 2016

Seule sans rien faire.

Cette semaine, il y a eu d'abord: - ce vieil éditorial de Paulo Coelho, datant de 2014, dans le premier numéro d'HAPPINEZ. Il nous décrit toute la peine qu'il a, à rester inactif : "Aujourd'hui, je n'ai absolument rien sur quoi me pencher. C'est effrayant... Je lutte contre moi-même pour ne pas me lever et aller à la papeterie acheter de la colle. Je me sens très angoissé, mais je suis décidé à rester ici, sans rien faire, pendant au moins quelques heures." - Krischnamurti a continué d'enfoncer le clou avec La nécessité d'être... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 09:50 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
10 juin 2016

Ho ! - eau mais chaude !

C'était le blog qu'il me fallait. Le palais savant. Blog d'une jeune femme tout mignonne, enseignant le yoga et pratiquant l'ayurveda. Un ton plein de bienveillance, d'humour et de tolérance. Ses articles sont fantastiques et j'ai compris plein de choses en les lisant. C'est cohérent, intelligent et simple. Je viens enfin de comprendre pourquoi j'ai souvent le nez qui coule et une belle allergie au printemps. J'ai toujours cru que mon allergie dépendait du printemps (température, pollens, sécheresse de l'air...). Hé ben non mon... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:23 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juin 2016

Je reviens chez moi.

Je ne prends pas assez souvent l'avion pour être détendue. Je ne suis rassurée que lorsque je me trouve dans la salle d'embarquement. Tout me semble long. Le trajet pour y aller, car je tremble d'un imprévu, la file d'attente pour la carte d'embarquement, la fouille à la sécurité. Les idées les plus folles traversent ma tête. J'essaie de respirer, de détendre ma mâchoire, de rire mais rien n'y fait, je suis fébrile, les mains moites et en apnée. Si se rajoute l'émotion de laisser un bout de mon coeur, alors, c'est la fin des figues... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,