30 août 2017

Farniente 1 - Disparition ou peut-être absence.

Juste lire et attendre. Patienter que les jours s'achèvent. Sur le qui-vive pour que rien n'échappe. Aucune parole suggérant que les choses peuvent changer. Aucun mot susceptible de faire se lever une colère terrible, une violence contenue, nourrie du sentiment d'injustice que l'impermanence est un malheur, une calamité. "Pas de ça chez nous !" Année après année, les mêmes actes s'accomplissent, les mêmes paroles sont dites. Ce sont des rituels consolidant une sécurité illusoire et des remparts aussi solides que des pierres de taille.... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 10:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 août 2017

Ce que j'ai retenu de "LA DERNIERE FUGITIVE" de Tracy Chevalier.

Cette écrivaine a la facilité de faire advenir des temps et des lieux comme si j'y étais. Par le biais des personnes choisies, en prise  avec le changement consenti ou non, par des phrases descriptives de l'intime, une ambiance précise et très documentée se matérialise. Les instants racontés sont tumultueux mais l'héroïne ou le héros sont habités d'un goût prononcé pour quelque chose : dans Prodigieuses créatures, ce sont les fossiles, A l'orée du verger, ce sont les arbres, dans La jeune fille à la perle, les... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:07 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
07 août 2017

Françoise, ma voisine est morte.

Bien sûr, on ne peut parler de la Mort que lorsque l'on est bien vivant et en bonne santé. Avant sa maladie, nous parlions souvent de la Mort. Elle avait été infirmière. Elle avait une expérience de la Mort de l'Autre, des souffrances de l'Autre. Elle avait potassé toutes les théories. Alors, à l'annonce du diagnostic, elle n'y a pas cru. Pas elle. Elle était sûre que "là-haut, ils ne voulaient pas d'elle". Elle a utilisé toute sa créativité pour choisir et adapter les traitements à sa disposition. Elle a fait à sa sauce, comme elle... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 10:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
16 juillet 2017

Rougne.

Je me réjouissais d'avance : passer un moment avec Gummi et Kiddi, leurs pulls en jacquard, en Islande. Ici, c'était une belle soirée d'été, chaude et tranquille. Le blizzard ne pouvait pas m'atteindre. Béliers en DVD. Les images montrent une vie simple, silencieuse, détachée. Parfois drôle. Le rythme est plaisant. Tout est net. Rien n'encombre. Le réalisateur nous emmène dans une fresque blanche et attentive. Les détails sont soignés, jusqu'à ressentir une grande harmonie entre les lieux, les bêtes et les gens. Ils... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:09 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
11 juillet 2017

Insipides anecdotes.

Sur ma table de chevet, j'avais un certain nombre de romans que j'avais pris à la médiathèque comme un butin : les 3 derniers d'Elisabeth Georges, 2 de Tracy Chevalier. Je les avais attendus longtemps. Je les ai dévorés les uns après les autres. Il m'en restait un petit blanc, insignifiant que j'avais emprunté juste pour le titre Petit traité de désinvolture . Je place la désinvolture en grande estime. Elle peut sauver un instant crispé. J'en appelle à la désinvolture ! - EGO ChristinegioPrendre le repas ensemble. Trois fois par... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 juin 2017

La robe ne fait pas tout.

Tenter d'apprivoiser quelques pas, quelques gestes de la Sévillana. Nouveau défi des années à venir... si Dieu me prête jambes et oreilles. Y aller de bon coeur et s'amuser. Jouissance de claquements de talon, s'il est dans le bon tempo et en même temps que celui du partenaire. Mais, c'est rare. Après les pas, apprendre les mouvements gracieux des bras et des mains...   Bien plus tard, viendront, peut-être, les castagnettes...
Posté par christinegio à 11:56 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

28 juin 2017

Les fées ne s'habillent pas toutes en Prada.

La rue de la Tour d'Auvergne est redevenue un sentier de graviers. Il y a de gros travaux pour l'aménagement des berges de la Loire. Je suis obligée de descendre de mon vélo pour ne pas abîmer les pneus. Marcher calme le jeu - l'espace se présente autrement. L'attention se relâche et se rend disponible. Devant moi, une vieille femme avance péniblement, en se dandinant. Sous sa jupe noire,  son fessier imposant bat la mesure. A droite, puis à gauche... Son chemisier en synthétique pendouille. Je remarque ses pieds chaussés de... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
24 juin 2017

Soirée au Musée.

Le Musée des Beaux Arts de Nantes rouvrait ses portes. Après 6 ans de travaux. Je n'étais pas la seule à attendre devant le grand escalier mais ce fut bien agréable, sans impatience ni attente. Le musée est tellement grand que dans les salles nous n'étions pas gênés. Il s'est refait une gaieté jusqu'au coeur. Du blanc et des couleurs tendres pour les cimaises. L'accrochage des oeuvres se fait par affinité et non plus par style ou époque. Le regard ne se lasse plus, il est allègre ! Surtout qu'il y a un certain nombre de toiles gore... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 13:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 juin 2017

Bronzage de camionneur.

Voilà ce qui arrive lorsque l'on reste assis en plein soleil aux mauvaises heures, avec short, socquettes et tee-shirt. Enfin, heureusement qu'Alter avait gardé tout ça, sinon je le retrouvais aux urgences. Mais, je proteste quand même. Samedi soir, nous sommes invités dans la middle-class bretonne, dîner chic autour de la piscine - après baignade. Alter ressort son maillot antédiluvien ("mais qui est encore très bien !") avec dessin de fleur d'hibiscus et il exhibera son superbe bronzage caramel/vanille/fraise par endroits. Que... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 13:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
16 juin 2017

Préparer sa peau pour l'été. Brossage à sec et autres.

La préparation des vacances à Majorca a été la grande affaire de ces derniers mois. Faire sa valise (une réussite), éliminer quelque graisse superflue, nichée ça et là (efficacité optimale), déterminer ce que j'avais envie de faire ou de ne pas faire (aucun regret), choisir au moins 2 livres (rien à redire) : - Tracy Chevalier Le récital des anges. - Elisabeth Georges L'île de Néra - Cycle Becca King. Tout fut plutôt facile et ludique. En ce qui concerne la protection à apporter à  ma peau de satin, cela paraissait plus... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 08:33 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,