05 août 2015

Dear Willy...

Rangement d'été (suite). La maison est ouverte jusqu'aux tiroirs. Je m'attaque à celui de la correspondance. Je retrouve tout au fond, une lettre tellement ancienne que j'ai dû la relire attentivement. Elle venait de Stratford-upon-Avon, d'un ami écrivain plus tout jeune à l'époque, mais encore enthousiaste. Il lui semblait avoir trouvé pour sa nouvelle pièce des phrases susceptibles de passer à la postérité et me demandait mon avis. J'étais jeune alors, pressée. En plus, il m'écrivait en anglais. Le papier était beau, les mots... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 août 2015

3 femmes.

Photo de Johanna Le Mau Nous voilà devant les bacs à compost détendues et heureuses, dominant la ville. 3 femmes indépendantes, libres. Moi et mes filles. Je me suis débattue longtemps, en retenant ma respiration. C'était une douleur physique que je transformais en souffrance pour qu'il me reste au moins ça. J'étais en manque de leur énergie, de leurs mouvements, de leurs exigences. Le corps sans ressort et l'esprit qui échafaudait des scénarii sur ce qu'elles faisaient, sur ce que je devais faire pour les aider. Il fallait... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
25 juillet 2015

Excursion à UEDA - Japon.

Voyage, au Japon avec Kiyoshi KUROZAWA. Son film Shokuzai, Celles qui voulaient oublier et Celles qui voulaient se souvenir. Une fresque, toute en violence, d'une grande beauté rituelle. Le meurtre d'une petite fille. Quatre autres petites filles sont témoins. La mère exige mémoire et réponse qu'elles ne peuvent donner. Elle est pleine de rage. Elle demande réparation et vengeance. Elle crée un lien maléfique entre elle et les 4 petites filles. L'innocence et la spontanéité n'ont aucun poids dans la balance. Responsabilité et... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 juillet 2015

Méli-méli d'été...

Je suis là pour l'été. Pas d'été sans un tube. Eté 2015 : pour moi ce sera Balthazar Bunker : groupe de rock alternatif belge. C'est pas des anglais, mais ça marche quand même ! Je les passe en boucle. Transes.   No poo, suite. Ou les préoccupations de celle qui n'a rien d'autre à faire ! J'utilise uniquement du rassoul pour me laver la tête, seulement tout les 10/15 jours. J'ai une amie qui m'a dit que lorsqu'elle était petite sa mère mélangeait le rassoul avec de l'eau de rose pour hydrater sa chevelure. Qu'à cela ne... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 10:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 juillet 2015

Juste une réplique.

Une bande d'annonce pour le film Le Pacha , de Georges Lautner, à la télé. Je n'ai pas regardé le film (les films de truands année 70 c'est vraiment pas mon truc). Mais, l'humour de Michel Audiard, le phrasé de Jean Gabin m'ont scotchés ! C'est dans ce film que l'on trouve la réplique : "Quand on mettra les cons sur orbite t'as pas fini de tourner !" Bien sûr, ce n'est plus dans l'air du temps mais c'est toujours savoureux. J'ai retenu : La super jolie fille du film (jolie mais pas trop bécasse !)  au truand : "Pourquoi ? Tu... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 09:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
20 juillet 2015

Je sentais qu'il était le seul à être vivant.

Attendre son tour pour payer à la caisse d'un supermarché est toujours une expérience étrange. Toujours la même : chaque consommateur est tendu vers le but de l'opération : payer et partir. Sans encombre ! Mettre les marchandises sur le tapis roulant, surveiller que rien ne tombe lors de l'avancée automatique, que les prix soient bien tous marqués, que la carte bleue fonctionne. S'il arrive quelque anicroche, on se retrouve face à des paires d'yeux courroucés. Les corps se crispent dans une colère palpable. Si la caissière est obligée... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 juillet 2015

Une sacrée belle fête

Photo prise sur le net ! C'est Alter Ego qui en avait vraiment envie ! Il avait même regardé les horaires sur le net : "Ce soir on va au feu d'artifice !" C'est encore plus ringue que les glaïeuls ce truc ! Bon d'accord, mais après Brokenwood, la nouvelle série sur la 3. Après le film, nous partons en vélo. Beaucoup de gens se dirigent vers l'île sur la Loire. L'effet de masse déclenche toujours chez moi, (sûrement à tort), des apriori négatifs. Je ne sais pas si je vais pouvoir assumer ! J'ai pas le temps de réfléchir, le... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
06 juillet 2015

Miss Tic

En Octobre 2014, j'ai décidé prendre l'initiation Darmasnana donnée par Sri Tathâta. Du plus loin que je me souvienne, quelque chose en moi m'a toujours préoccupée. Un élan, un appel, une énergie, la joie, un mystère ! Ma foi ? Après l'insouciance de la petite enfance, tout est devenu beaucoup moins simple mais un sourire intérieur persistait. Je savais que j'étais plus que moi et qu'une ardeur me taraudait. J'ai gratté avec persévérance et efficacité. Dans le chaos, il y avait ma quête.  Ma vie était absolument telle que je la... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 juillet 2015

Montagnes russes.

Il paraît que les Africains pensent que le temps les attend car le temps est toujours là. Il dure, ce sont les évènements qui passent. Bien vivre le présent, le nourrir de ses priorités. Demain s'occupera de lui-même. Depuis que je suis rentrée, une chose après l'autre. A ma fantaisie. Pas de bousculade. Je papillonne et garde le flou du temps de la vacance. Vaquer au plus urgent, le reste se débrouillera tout seul. Là où j'étais, j'ai eu froid. J'ai passé 10 jours à copiner avec le vent du Nord, à me dire que le monde n'est pas... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2015

Suite grecque.

Salle de yoga. Moment de pause. Le tapis sur le parquet est confortable. La lumière diffuse est douce en cette fin de journée. Après quelques échanges agréables avec une de mes copines, assise en tailleur je m'apaise et ferme les yeux. J'entends la prof qui arrive et qui s'installe. Elle commence toujours son cours par quelques paroles circonstanciées. Elle expose le thème : "cette semaine, c'est un travail sur l'ouverture du coeur... l'amour... pas avec un petit a... un grand A... la joie... le don... sans compter, sans effort, sans... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,