04 septembre 2017

Farniente 6 - Domaine de la Jordanne - Chez Anne et Laurent - Chambre d'hôtes incomparable.

J'avais découvert cette chambre d'hôtes dans l'émission "Bienvenue chez nous" sur TF1. Tout de suite, j'ai été frappé par la gentillesse des hôtes et la beauté de la maison. La table d'hôte m'a donné envie. Une cuisine faite avec les produits généreux de la campagne cantalienne, avec de la modernité. Des fromages à tomber, de la verveine, des pêches à la verveine, des lentilles, de la rhubarbe, des tomates, des courgettes vert clair si tendres, des viandes bio, et des champignons fraîchement cueillis... Nous nous sommes sentis... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:43 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 septembre 2017

Farniente 4 - Eau/Feu.

  Convoquer le feu digestif pour la chacuterie de pays et les bourriols auvergnats. Les bourriols sont des crêpes parfumées soit au bleu d'Auvergne soit au Cantal. La recette : https://www.youtube.com/watch?v=xl4ozOd84DE.
01 septembre 2017

Farniente 3 - Air/Terre.

- Cantal -       - Calme -  
Posté par christinegio à 09:13 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 août 2017

Farniente 2 - Fulgurances à Figeac.

Sur la route, pour arriver à St Cirg de Jordanne, Figeac. Une ville somnolente sous l'été, raisonnable ce jour là. Nous déambulons dans les rues, seulement pour se dégourdir les jambes. L'esprit ailleurs, machinalement, je me retrouve dans une boutique de couteaux artisanaux. Le couteau, c'est pas vraiment mon truc. Mon regard est négligent et mon esprit lointain. Tout d'un coup, avec puissance et un son impeccable, la voix de Dinah Washington pulvérise mon inattention et s'empare de la totalité de mon être. Je suis soulevée de... [Lire la suite]
30 août 2017

Farniente 1 - Disparition ou peut-être absence.

Juste lire et attendre. Patienter que les jours s'achèvent. Sur le qui-vive pour que rien n'échappe. Aucune parole suggérant que les choses peuvent changer. Aucun mot susceptible de faire se lever une colère terrible, une violence contenue, nourrie du sentiment d'injustice que l'impermanence est un malheur, une calamité. "Pas de ça chez nous !" Année après année, les mêmes actes s'accomplissent, les mêmes paroles sont dites. Ce sont des rituels consolidant une sécurité illusoire et des remparts aussi solides que des pierres de taille.... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 10:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 août 2017

Ce que j'ai retenu de "LA DERNIERE FUGITIVE" de Tracy Chevalier.

Cette écrivaine a la facilité de faire advenir des temps et des lieux comme si j'y étais. Par le biais des personnes choisies, en prise  avec le changement consenti ou non, par des phrases descriptives de l'intime, une ambiance précise et très documentée se matérialise. Les instants racontés sont tumultueux mais l'héroïne ou le héros sont habités d'un goût prononcé pour quelque chose : dans Prodigieuses créatures, ce sont les fossiles, A l'orée du verger, ce sont les arbres, dans La jeune fille à la perle, les... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:07 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

07 août 2017

Françoise, ma voisine est morte.

Bien sûr, on ne peut parler de la Mort que lorsque l'on est bien vivant et en bonne santé. Avant sa maladie, nous parlions souvent de la Mort. Elle avait été infirmière. Elle avait une expérience de la Mort de l'Autre, des souffrances de l'Autre. Elle avait potassé toutes les théories. Alors, à l'annonce du diagnostic, elle n'y a pas cru. Pas elle. Elle était sûre que "là-haut, ils ne voulaient pas d'elle". Elle a utilisé toute sa créativité pour choisir et adapter les traitements à sa disposition. Elle a fait à sa sauce, comme elle... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 10:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
16 juillet 2017

Rougne.

Je me réjouissais d'avance : passer un moment avec Gummi et Kiddi, leurs pulls en jacquard, en Islande. Ici, c'était une belle soirée d'été, chaude et tranquille. Le blizzard ne pouvait pas m'atteindre. Béliers en DVD. Les images montrent une vie simple, silencieuse, détachée. Parfois drôle. Le rythme est plaisant. Tout est net. Rien n'encombre. Le réalisateur nous emmène dans une fresque blanche et attentive. Les détails sont soignés, jusqu'à ressentir une grande harmonie entre les lieux, les bêtes et les gens. Ils... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:09 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
11 juillet 2017

Insipides anecdotes.

Sur ma table de chevet, j'avais un certain nombre de romans que j'avais pris à la médiathèque comme un butin : les 3 derniers d'Elisabeth Georges, 2 de Tracy Chevalier. Je les avais attendus longtemps. Je les ai dévorés les uns après les autres. Il m'en restait un petit blanc, insignifiant que j'avais emprunté juste pour le titre Petit traité de désinvolture . Je place la désinvolture en grande estime. Elle peut sauver un instant crispé. J'en appelle à la désinvolture ! - EGO ChristinegioPrendre le repas ensemble. Trois fois par... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 juin 2017

La robe ne fait pas tout.

Tenter d'apprivoiser quelques pas, quelques gestes de la Sévillana. Nouveau défi des années à venir... si Dieu me prête jambes et oreilles. Y aller de bon coeur et s'amuser. Jouissance de claquements de talon, s'il est dans le bon tempo et en même temps que celui du partenaire. Mais, c'est rare. Après les pas, apprendre les mouvements gracieux des bras et des mains...   Bien plus tard, viendront, peut-être, les castagnettes...
Posté par christinegio à 11:56 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :