26 octobre 2017

Malmenée par David H. puis apaisée.

Combien de temps avons nous poireauté sous la pluie sur le parvis de Beaubourg, devant la garde-robe, sur la coursive ? Je ne sais pas mais mes jambes le savaient. Mon estomac commençait à grogner, surtout que pour tromper l'attente nous parlions de restaurants... Ma bouche était sèche. Nous étions loin d'être seules à nous engouffrer dans ces vastes pièces d'exposition à la mesure des toiles gigantesques d'Hockney. La visibilité des peintures étaient réduite malgré leur taille impressionnante. C'était la fin de la journée et tout... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 octobre 2017

Soigner le mal par le mal : Paris pour quelques instants.

Dès mon retour de Santorin, le syndrome de Stendhal s'abattait sur moi me laissant dans un grand état d'hébétude. J'avais subi un choc esthétique violent lors de mon Odyssée, dans les Cyclades. Comme lui (enfin à Fira, pas à Florence, mais c'est presque pareil) : « J'étais dans une sorte d'extase, par l'idée d'être à Florence, et le voisinage des grands hommes dont je venais de voir les tombeaux. Absorbé dans la contemplation de la beauté sublime, je la voyais de près, je la touchais pour ainsi dire. J'étais arrivé à ce point... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 18:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 octobre 2017

Heureuses comme Ulysse - Santorin 5.

Les bougainvilliers sont remarquables. Les choux aussi quand ils sont arrosés. Des plantes arrivent à pousser et à fleurir dans le sable volcanique. Il y a des figuiers, des pistachiers, et des grenadiers. Les cactus se plaisent aussi. J'ai vu des mimosas à boule unique et aussi de jolis cache-pots fabriqués avec un carton enduit de plâtre teinté et des lettres faites au pochoir. Idée-récup à piquer !   Faire d'une roche volcanique creuse un joli récipient à cactus. Pistachiers et les fruits. Grenades.  ... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 10:54 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 octobre 2017

Heureuses comme Ulysse - Santorin 4.

Je suis partie à Santorin très triste car je n'avais pas vu de toute une journée et d'une nuit ma petite chatte Iris ; elle qui était toujours dans mes pas. J'ai cru qu'elle m'avait abandonnée, fâchée par l'adoption des deux autres chats. En effet, la présence des "recueillis" la met très en colère : elle crache, griffe et miaule son désaccord à qui veut bien l'entendre. A l'aéroport, j'ai demandé à Alter qu'il m'envoie un message dès son retour. De la semaine, pas de message. J'avoue que les paysages maritimes et le buffet de l'hôtel... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 18:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 octobre 2017

Heureuses comme Ulysse - Santorin 3.

Faire des photos de mariage à Santorin est prisé par les asiatiques, mais peut-être que certains européens, adeptes du kitsch, le font aussi. Pendant leur lune de miel ? On rencontre dans les ruelles, des jeunes femmes en robe de mariée devancées par un photographe lesté d'un appareil-photos imposant, par un assistant qui tient le bouquet, les chaussures, le matériel, suivies par de jeunes hommes habillés en marié, gauches, penauds parfois avec un pantalon trop court, ne sachant pas où se mettre. C'est une idée de femme ce shooting de... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 octobre 2017

Heureuses comme Ulysse - Santorin 2.

Si on part, c'est pour aller à la mer, sinon c'est pas la peine. La plage, c'est l'enfance. Le plaisir c'est mettre les maillots dans la valise parce qu'on sait qu'on va se baigner. Pas la peine d'en savoir plus. Il faut aussi pouvoir y aller à pied pour profiter. Les chemins qui mènent à la mer sont pleins de promesses. Et à Santorin, il y a beaucoup de plages : des noires mais aussi une rouge et une blanche. Dès le premier jour, nous voulons aller à Kamari, en longeant la plage. A l'accueil de l'hôtel, la jeune fille nous fait de... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:56 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 octobre 2017

Heureuses comme Ulysse - Santorin 1.

C'est elle qui a choisi notre destination pour ces vacances d'automne. Elle dit qu'elle aime les îles car elle ne peut pas s'y perdre. Il y a la mer comme repère où que l'on aille ; cela la rassure. La porte de l'avion s'est ouverte sur un air chaud, poussiéreux. Tout est jaune, rouillé, pelé. Aride et sec. Des barbelés, des touffes d'herbes grises, exsangues. Un aéroport sommaire. Dès que j'ai posé le pied sur la terre volcanique de Santorin, j'ai su que j'allais souffrir. De déception, de froid, de chaud, du bruit du vent, du... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:53 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 septembre 2017

Le plus joli samedi de septembre. Les vendanges.

C'était une tradition, à la petite propriété de mon oncle, à la Seyne sur Mer, au Camp Laurent, un samedi de soleil, un samedi de vendanges. Tout les raisins étaient coupés en une matinée. Mon oncle René faisait venir quelques copains du chantier où il était façonneur. Il y avait Pipe, Gustave, Roro et Banane. Moi, j'avais école, alors je n'arrivais qu'à midi, à l'heure des agapes. Ces hommes en marcel, qui puaient la transpiration, avec des noms bizarres m'impressionnaient. Ils parlaient fort, disaient des choses incompréhensibles,... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:02 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 septembre 2017

Soupçons.

Dans son Alpha Roméo, véloce et sportive, Alter tombe en panne. Tous les voyants s'allument, il se range sur le côté, soulève le capot et appelle une dépanneuse. A force, il s'y connaît en mécanique, mais là, il ne peut pas réparer. Direction la concession Alpha Roméo, où il a acheté la voiture. C'est une durite à un endroit qui s'est fendillée. Pas grand chose vraiment. Le coût de la réparation est de 30 euros. Mais le mécanicien se rend compte que c'est Alter qui assure l'entretien complet de la voiture qui, du coup, n'a pas... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 septembre 2017

Accueillir 2 chats.

Ma voisine Françoise avait 5 chats et un chien. C'est elle qui m'avait donné Iris, notre chatte, fille de Lili. Eliot est son père adoptif. Je lui avais promis d'accueillir Lili et Eliot à la maison si elle venait à partir. J'ai un lien particulier avec Lili et je ne voulais pas qu'ils finissent leurs jours en refuge, car vieux et un peu moches. Ils ont 7 et 10 ans, sont tranquilles et habitués à vivre en communauté. Mais, ce n'est pas le cas d'Iris : fille unique et super gâtée. Peureuse. Elle n'accepte pas les chats du quartier,... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 13:04 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,