Je devais aller chercher des sachets à la Boutique Le gâteau sous la cerise - 26 rue de Strasbourg à Nantes.

012

Comme il faisait soleil, je me suis promenée.

J'ai vu que Jean Tessier, 2, rue des Carmélites, avait reçu de beaux sapins.  Mais, les sapins coupés c'est trop triste ! Alors j'ai détourné les yeux...

015

016

Cette année, il a juste ajouté des objets dorés et bombé des cadres en or. Enfin, or ça fait toujours Noël.

Je préfère les sapins en bois de palettes de chez Inspirations, 16, rue de la Paix. On peut les garder plusieurs années.

002

Des bulles prenaient leur envol. Il n'y avait pas d'enfants, c'était pour moi.

006

Devant les vitrines de la Maison Tesson, 12 rue Jean Jaurès, j'aurais bien commandé une robe de fête, en soie émeraude ou bleu encre. J'hésite. Ou alors orange. Orange safran ou corail.

022

Je continuas de penser à cet étrange livre que le hasard a mis entre mes mains. Parfait pour ce mois de Décembre, mois de Noël.

dialogues_avec_l_ange_gitta_mallasz

"Je sens que j'ai encore beaucoup à faire.

Le beaucoup est illusion.

Si tu trouves que c'est beaucoup, tu te trompes.

Il n'y a pas beaucoup, mais une seule chose à faire.

Geste d'élévation et d'offrande.

Que le Ciel te bénisse !"

(page 46 - Dialogue avec l'ange - Édition Aubier)