Dans son Alpha Roméo, véloce et sportive, Alter tombe en panne. Tous les voyants s'allument, il se range sur le côté, soulève le capot et appelle une dépanneuse. A force, il s'y connaît en mécanique, mais là, il ne peut pas réparer. Direction la concession Alpha Roméo, où il a acheté la voiture.

C'est une durite à un endroit qui s'est fendillée. Pas grand chose vraiment. Le coût de la réparation est de 30 euros. Mais le mécanicien se rend compte que c'est Alter qui assure l'entretien complet de la voiture qui, du coup, n'a pas rapporté grand chose au garage.

Il récupère la voiture le lendemain avec une durite de toute beauté, encore plus solide que celle posée au départ.

Environ une semaine après, nouvelle panne et là, c'aurait pu être plus grave. Le réservoir d'huile s'est entièrement vidé sur la route. Heureusement, il n'était pas loin de la maison. Stupéfait, il se rend compte qu'il a perdu le bouchon du réservoir. Mais, finalement, c'est pas grave, il a remis de l'huile, un bouchon et un joint. Enfin, si j'ai bien écouté l'histoire.

Toujours est-il que je l'ai entendu penser tout fort :

"Et si un employé de chez Alpha avait desserré légèrement mais volontairement le bouchon ? "

D'autant qu'en y regardant plus attentivement, on trouve 2 ou 3 tâches d'huile devant la maison, à l'emplacement de la voiture.

On ne saura jamais mais on se méfie... Il y a d'étranges coïncidences !

003