Un tee-shirt qu'il portait lorsqu'il sortait le dimanche avec ses copains. Je l'avais déjà reteint d'un beau vert et puis, là, il vivait ses derniers moments. L'encolure était toute flagada, la couleur passée et le bas tout gondolé.

Finalement, l'important dans ce vêtement était les inscriptions. Alors, je les ai découpées et appliquées sur un tee-shirt tout neuf. Le voilà prêt à vivre un nouvel été de réjouissances.

004

J'ai utilisé pour la première fois le point Overlock superélastique pour fixer la pièce rapportée qui se fait avec un pied de biche roulé. Il me fallait un point qui couse et qui surfile. C'est là que je me rends compte que je n'ai pas réduit la pression du pied de biche ; au contraire, j'étais au taquet ! Tant pis...

010