J'ai reçu par la Poste 4  enveloppes brunes de grand format en papier recyclé, avec dedans les programmes des candidats aux élections.

- les pages avec les portraits seront soigneusement déposées dans le sac municipal pour la déchèterie,

- les petites feuilles blanches avec le nom des éligibles seront précautionneusement mises de côté pour constituer une réserve de papier pour noter  (les courses, les proportions d'une recette, un petit haïku, une idée pour un prochain post, l'adresse d'une maison d'hôtes, le nom d'un chanteur, le numéro de téléphone d'un amant potentiel...)

- les enveloppes seront pour le compost (de la matière sèche admirable).

Soudain, un petit incident a calmé mon bel enthousiasme. J'ai entraperçu quelques mots. Mettre... en ordre. J'ai senti comme une fraîcheur, un claquement d'os, une raideur de nuque. Tous semblables avec ou sans boutons dorés. Aucun fil ne dépasse. Rangés jusqu'à la bouche.

Merde. Il y en a qui ont fait Mai 68, plusieurs qui ont senti comme c'est bon le vent du large, beaucoup qui ont choisi la créativité et la fantaisie. Maintenant qu'on a grandi, on sait ce qui est bon pour nous. On ne peut pas être une majorité d'amnésiques. Ça, je n'y crois pas.

DSCN6320

DSCN6327

Dans la pile, il y a le nom de celui qu'on mérite...