28 février 2017

DENTs

Depuis que je connais Béatrice, l'effroi de la visite chez le dentiste n'est plus. Béatrice est d'âge moyen, sûre d'elle et rigoureuse. Mais, elle a surtout une particularité exceptionnelle pour une dentiste c'est qu'elle écoute... et qu'elle explique. J'en ai connu beaucoup qui mettent le masque, fourragent dans la cavité buccale et ne s'occupent plus du patient, peut-être tétanisé ! J'avais besoin de confier certaines choses à Béatrice. J'ai la gencive de l'incise centrale inférieure qui s'est affaissée. Mais pas à n'importe quel... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 13:34 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 février 2017

Samedi de soleil - Déjeuner exceptionnel - Anne de Bretagne la Plaine sur Mer en cadeau.

Une table face à la mer. Une décoration de verre et de blanc. Peu de choses, rien n'arrête le regard. L'ambiance est légère. Un accueil tout en sourires et en jeunesse. L'équipe est diligente sans être obséquieuse. Nous nous sommes sentis à l'aise pourtant c'est intense. A aucun moment nous n'éprouvons le besoin de demander, les choses se font par magie. Lorsque j'enlève ma veste, une jeune fille se précipite pour m'aider à l'ôter, lorsque je pars aux toilettes, ma serviette est repliée sur les accoudoirs du fauteuil. Les assiettes... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2017

Se faire tirer le portrait.

Quel prétexte trouver pour sortir prendre l'air, un dimanche matin, alors que les nuages sont bas, qu'il crachine par moment mais qu'il ne fait pas trop froid ? Aller au photomaton d'Intermarché faire des photos d'identité  pour la carte vitale. Était-ce bien raisonnable ? Va-t-on me reconnaître ? Est-ce ainsi que les autres me voient ? Je réclame Photoshop pour les Photomatons.  
Posté par christinegio à 14:27 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
24 février 2017

VENTs.

Pour aller à Nantes, j'ai deux ponts à traverser. Sous mon vélo, la Loire opaque est mesquine.  Mercurisée souvent. J'oublie que c'est juste de l'eau et mon coeur change. Je frissonne, jamais habituée. De temps en temps, il y a du vent. Les ponts bruissent et craquent. Je pédale avec méfiance. Surtout sur le point le plus haut du pont, ce vent humide et irrégulier serait bien capable de  soulever de terre mon corps fluet et de m'envoyer dans les remous jaunâtre de la Traîtresse, moi et ma bicyclette bon marché. Au moment où... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 février 2017

Pickles Nantes.

Aller déjeuner 2, rue du Marais et en sortir totalement satisfaite. Tout le monde : moi, mes sens et mon estomac. Entrée - plat - dessert pour 20 euros du mardi au vendredi midi. Le soir c'est plus cher. Et, ça, c'est le truc qui m'énerve vraiment : comme si passé l'après-midi, les employés, le loyer, les ingrédients... étaient plus coûteux : presque du simple au double. Enfin, je dis ça mais je dis rien. Chacun fait comme il veut ou peut. Donc, pour le midi, le menu est parfait. Une entrée :  Petits raviolis asiatiques farcis... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 13:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
21 février 2017

Lamper Berger.

J'ai une jolie Lampe Berger. Sa couleur est parfaite. Ce qui l'est beaucoup moins, c'est ce que je ressens lorsque je l'utilise. Ça me pique au nez. Même si la fragrance que j'ai choisie est Poires Grand Mère  (une nostalgie de l'enfance - enfin, je n'ai pas de souvenir de ma grand-mère cuisinant des poires mais bon...). J'ai l'impression que ma lampe est plus néfaste pour l'intérieur que purifiante comme l'annonce les pubs. Je me demande si je ne vais pas la transformer en petit vase. Je fais durer au maximum les... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 15:18 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

20 février 2017

2 jours de printemps pour ranger la serre.

Miss Iris observe, vérifie et s'étonne d'une telle frénésie. En plein hiver...
Posté par christinegio à 17:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 février 2017

Manger un kaki à la maison du Cygne à Six-Fours.

J'ai visité ce bel endroit en janvier. C'est l'ancienne maison d'Etienne Boyer, fondateur de la tuilerie Romain Boyer en 1900 à la Coudoulière (Coudoulièro en provençal signifie plage de galets). Le cygne était le logo de la marque. Elle a fonctionné jusqu'en 1927 et du temps de mes arrières-grands-parents, il y travaillaient des Italiens. Mon arrière grand père, italien lui aussi, mais cultivateur avait trouvé la combine pour leur vendre, en saison, des petits plans de basilic, radis, salade... ça lui faisait un peu plus de... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 février 2017

Broderie de primevères.

Descendre deux jours dans le jardin plein de soleil et oublier tout le reste. AVANT APRES
Posté par christinegio à 17:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
15 février 2017

Mercredi 15 février. La Saint Claude.

Aujourd'hui  : - une averse drue me tombe sur la tête lorsque je sors la voiture du garage : quelle merveille... - l'olibrius qui me double à droite au feu pour gratter une place : tes yeux sont des étoiles... - sur FIP, des chansons pourries comme un rock en japonais suivi de l'Impératrice - Agitations tropicales... Créatures astrales et Symphonies spatiales : finalement, c'est dansant... - le camion poubelle qui schmoute grave et que je suis obligée de suivre un moment sous l'oeil résigné de l'éboueur : je t'offre l'odeur... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 12:57 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,