Finalement, ce sera Drosera "la rosée du soleil". En fin d'hiver, le soleil, c'est toujours bon à prendre ; c'est beaucoup plus joli que Tartaricum. Dans la nature, les feuilles de la drosera sont parsemées de fibrilles enduites d'un liquide poisseux qui accrochent les rayons du soleil comme des pierres précieuses. Et puis, elle a l'air d'être plus appropriée. Plus facile à comprendre.

Alter tousse, j'ai ressorti mes manuels d'homéopathie.

Je commence l'interrogatoire (les causes, les modalités,les sensations et les concomitants...). Ça dure un moment et il ne comprend pas tout. Mais c'est rigolo :

- est ce que la toux t'es venue en te touchant le larynx ? c'est où exactement le larynx ?

- amélioration par l'émission d'un renvoi ou d'un gaz (!) - là on se croirait dans Molière

- toux grasse avec expectoration filante - là, dans un sanatorium

- sensation comme une miette dans le larynx - là, dans une boulangerie

- toux avec suffocation (ah, non quand même, pôvre chouchou !!!) - ce n'est pas encore sa dernière heure !

Je confirme Drosera Rotundifolia.

Avec une cuillère de miel et un chocolat chaud. Ça va beaucoup mieux !

DSCN2726

Alter avait des choses à l'intérieur qui l'encombraient. Il a expectoré- le voilà tout neuf pour le printemps. Le corps est un système parfait...