Fin des années 90, les choses commencent à ne plus aller tellement de soi. Ce n'est plus aussi bien huilé et évident. La vie demande à être réinventée. La déco aussi. Je tombe sur un article du magazine Avantages. C'est le premier pas d'une belle promenade. Il raconte la petite maison de Monte Laster, plasticien. Juste sous les barres de la Courneuve. "Le Moulin" depuis 1994.

Il a fallu un Texan pour avoir un oeil neuf sur ce que nous considérions, à l'époque, des objets de rebut, sans aucun intérêt. Il trouve intéressant "ce qui est" et donne du style et une unité à ce quotidien. Cette maison est un reflet de son âme.

C'est le déclic. Je veux faire comme lui. Donner toute l'attention nécessaire au quotidien, au Simple. Ils le méritent bien.

Monte_Laster

monte_laster2

monte_laster__2_

monte_laster_1b

monte_laster1

monte_laster3___Copie

monte_laster3

monte_laster5

monte_laster4

monte_laster5___Copie

Tout est déjà là :

- il arrache par endroit le papier à large rayures bleues et blanches et le recouvre de planches de botaniques trempées dans du thé pour leur donner de la patine. Il passe du lait de chaux sur le papier peint restant pour en atténuer son éclat.

- une bassine en zinc devient un évier, un morceau de grillage et un pied de table : une applique.

- les murs sont patinés avec grâce et des tissus de tout horizon prennent vie.