22 octobre 2015

Fable.

César Aira, Le Manège, Roman, André Dimanche Editeur, Marseille 2003, Editeur original Emecé, Buenos Aires Argentine, 2001. page 72. "Il était euphorique. Il n'en revenait pas que tout ait été si simple ; il ne remarquait pas qu'en réalité il n'avait encore rien obtenu. Mais il se moquait bien des résultats. Le chef d'oeuvre était déjà accompli. Après y avoir tellement pensé (ou après n'y avoir pas pensé du tout, ça revenait au même), la manoeuvre s'était réalisée presque toute seule, presque sans intervention de sa part. Il s'était... [Lire la suite]
Posté par christinegio à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :