J'ai décidé, à la maison, de parfaire mes recettes de légumes, céréales, tofu and co... Essai de changements de nourriture pour plus de conscience et une meilleure santé. Comme le jour où j'ai décidé de pratiquer d'abord la méditation, puis le yoga.  J'ai besoin d'y aller par paliers, tranquillement jour après jour, sans frustration ni extrémisme. A ma mesure. Assumer mon choix en douceur. Il paraît que "Less is more" alors j'explore, j'expérimente ! Un petit effort, des compensations. Je pense "plat du jour" équilibré et satisfaisant pour n'avoir aucune sensation de faim ou de frustration. Et ça marche plutôt bien.

Aujourd'hui c'était :

salade de carottes et betterave râpées, risotto à la tomate et aubergines grillées.

Tout est très simple, mais astuces :

- dans la salade je saupoudre de graines de sésame, j'assaisonne avec du citron, une cuillère de coulis de framboises (pour renforcer la douceur de la carotte et de la betterave crue). Je varie les assaisonnements au gré de ma fantaisie.

- le risotto est souligné de sauce soja

- et enfin les aubergines grillées :

le secret c'est de la badigeonner d'huile et de les faire griller sur grill chaud mais pas trop pour que les lamelles cuisent bien. J'avais choisi des aubergines blanches bien plus tendres et moins amères que les aubergines violettes.

carottes_orton

veggieorton

aubergines_orton1

aubergines_orton

 

Suite à mon billet sur le titre de mon blog EGO (sur la différence entre le soi et le moi), j'ai trouvé chez Guy Corneau, Victime des autres, bourreau de soi-même, une distinction de vocabulaire que je reprends à mon compte et qui me paraît subtile et pertinente. Il fait la différence entre personnalité et individualité. La personnalité est constituée de tous nos mécanismes de défense, de réaction à des situations de stress ou pas. Ces mécanismes forment un bouclier, une cuirasse qui empêchent les élans de vitalité et à l'individualité d'être en toute simplicité.  L'individualité est ce que nous sommes chacun, différents et qui fait la richesse de l'humanité....

J'applique le moi EGO à l'individualité et non à la personnalité. A bon entendeur, salut !